Pour profiter au maximum de votre randonnée, quelques conseils pratiques et un rappel des règles de sécurité.


Le balisage : En l'absence de pancartes, le balisage donne plusieurs types d'indications sur la direction à suivre. Il correspond à des marques peintes en couleurs, sur les arbres la plupart du temps, mais aussi sur les poteaux, les murets ou les rochers. Vous trouverez le marquage suivant sur les itinéraires GR, GRP ou PR :
- un  ou deux traits horizontaux = la bonne direction
- une croix = la direction est mauvaise
- une flèche = changement prochain de direction (une flèche à gauche, il va falloir tourner à gauche et une flèche à droite, il va falloir tourner à droite).
- les GR sont balisés par un double trait horizontal blanc et rouge
- les GRP par un double trait jaune et rouge
- les PR un trait jaune unique.

 

P5120019

Les vêtements :
- la première couche, en contact avec la peau, doit pouvoir absorber et évacuer la transpiration. Préférez les tee-shirts synthétiques plutôt qu'en coton car ils isolent parfaitement tout en favorisant le passage de l'air.
- la seconde couche doit protéger du froid (pulls, vestes, polaires...). Ces dernières ont l'avantage d'être chaudes et confortables. En revanche, elles ne peuvent servir de couche supérieure, car elles ne sont ni imperméables ni coupe-vent.
- la dernière couche est en direct avec le vent, le froid et les intempéries. Elle est donc très importante. Préférez un vêtement imperméable et léger avec, de préférence, une capuche ajustable.
- les pantalons doivent laisser une grande liberté de mouvement, et par temps de pluie, le port d'un surpantalon imperméabilisé peut être nécessaire.
- les guêtres vous protègent efficacement contre l'humidité, la boue et la neige.
- les chaussettes, elles doivent assurer plusieurs fonctions comme tenir les pieds au chaud, évacuer la transpiration et réduire le frottement du pied avec la chaussure. Les chaussettes épaisses en laine sont confortables, mais il existe aussi des chaussettes en fibres synthétiques anti-transpiration, anti-ampoules très utiles.
- les gants, utiles par temps froid.
- le chapeau, été comme hiver, vous protège du rayonnement solaire ou de la pluie selon le modèle choisi.
- les chaussures , doivent être confortables. Sachez que les chaussures de sport ne valent pas les chaussures de marche : elles sont glissantes, ne tiennent pas la cheville et favorisent la transpiration. Elles ne peuvent convenir que pour reposer les pieds.

Les besoins de l'organisme : les bienfaits de la randonnée, sur le physique et le mental, ne sont plus à démontrer. Encore s'agit-il d'adapter ses efforts à ses capacités : forcer équivaut à s'essouffler inutilement et à favoriser l'apparition des crampes et des courbatures. Au cours de la balade, les pauses doivent servir à retrouver un rythme cardiaque et respiratoire normal. Pour prévenir les coups de fatigue, réhydratez fréquemment votre corps en buvant de petites gorgées, et donnez du ressort à vos muscles en mangeant des sucres rapides (barres énergétiques). Un entraînement régulier dans des activités comme la marche, le footing ou le vélo améliorera petit à petit vos capacités d'endurance.

Trousse de secours simplifiée : il serait utile, voir indispensable, que chacun ait une trousse de secours simplifiée, en plus de ses médicaments personnels. On pourrait y mettre : un antalgique (maux de tête), biafine (brûlures du soleil), désinfectant en sachets, pansements adhésifs prédécoupés, pansements contre les ampoules, morceaux de sucre ou barre énergétique, un paquet de mouchoirs en papier.

IMG_0940

Les dangers liés au milieu naturel :
- les piqûres d'insectes : vérifiez bien que guêpes, abeilles ou frelons ne soient pas introduits dans votre gourde. En cas de piqûre, ôtez le dard et approchez à un demi centimètre de la peau, une cigarette ou une flamme pour empêcher la diffusion du venin. Evitez les shorts et les pantacourts pour ne pas ''tenter'' les tiques.
- les morsures : une morsure d'animal sauvage doit être nettoyée et désinfectée, mais dans tous les cas, consultez un médecin au plus vite. Si vous avez été piqué par un serpent, bougez le moins possible pour ne pas propager le venin et appelez les secours.
- les coupures et éraflures : sortez la trousse de secours, qui ne vous quitte jamais, pour nettoyer et désinfecter immédiatement les petits bobos.
- l'intoxication par les petits fruits : les petits fruits, tels que les fraises des bois, les mûres..., sont parfois souillés par des renards, porteurs d'une maladie parasitaire qui attaque le foie. Ce parasite ne succombe qu'à haute température. Evitez, par conséquent, de manger les petits fruits crus et lavez vous bien les mains après avoir touché des plantes ou des champignons.

Respect de l'environnement : Laisser la nature intacte doit être la règle d'or de tout randonneur. Cela signifie : ramasser ses déchets, éviter de cueillir les fleurs et de déraciner les arbustes. Respectez les cultures et les enclos, ne marchez pas au milieu des champs cultivés. N'abîmez pas ce qui nous donne du plaisir !

Sortie de chemin : Si vous éprouvez le besoin de vous écarter du groupe, signalez votre absence par le dépôt de votre sac à dos sur le bord du chemin et en prévenant les personnes qui vous entourent.

Et maintenant, BONNE MARCHE ET AGREABLE RANDONNEE !

IMG_0800